La Légende de la ville invisible de Kitège
La Légende de la ville invisible de Kitège et de la demoiselle Fevronia (Skazanie o nevidimom grade Kiteje i deve Fevroni) est un opéra du compositeur russe Nikolaï Rimski-Korsakov, sur un livret de Vladamir Belski. Achevé en 1904 après cinq années de travail, il fut créé au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg en 1907. Le sujet de l'opéra est une ancienne légende populaire russe, celle de la ville de Kitège qui, devant la menace des Tatares et grâce aux prières de la Sainte Fevronia, devint invisible et échappa aux envahisseurs. La légende est originellement chrétienne, mais Rimski-Korsakov et Belski ont cherché à effacer toute référence explicite et à réaliser une fusion de l'influence chrétienne et de la tradition populaire slave. Pour cette raison, l'opéra a été considéré par certains comme le Parsifal russe. Quoi qu'il en soit, la plupart s'accordent à voir en lui le chef-d'œuvre de Rimski-Korsakov, par son équilibre entre chant et orchestre, ses chœurs et ses airs profondément russes, et ses admirables passages orchestraux. Il reste cependant rarement représenté sur scène.
Visites guidées, hebergement
 
Publicité
 
Meteo
 
 
Aujourd'hui sont déjà 3 visiteurs (28 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=